I'm still and always a FreeMan

Let me show you the world in my eyes - DM

13 décembre 2005

[@] elbailbuonI

Voila 4 jours que je suis revenus de N.Y.

Il est évident que le retour fût difficile. Mais toutes les bonnes choses ont une fin .. en attendant les prochaines.

En l'occurence pas plus tard qu'hier .. j'assistais au concert tant attendu lui aussi de Simply Red au Zenith.

Concert unique donc à ne surtout pas rater.

Et comme je le supposais dans mon post relatif au DVD de la tournée il fût inoubliable.

Une qualité sonore excellent, des place de face au 3ème rang et surtout pas dans la fosse des dechainés, et surtout .. surtout .. LA VOIX. Voix de Mick Hucknall.
Parfaite, pas une erreur, déchirante de pureté. Une setlist différente du DVD mais toute aussi bonne.
Et tout le public reprenant en coeur les plus connus de ses titres et moi reprenant chacun d'eux.

Pas de mérite à cela. Sachant que je suis ce groupe depuis le tout premier album, que je possède tous les albums et que chacun de ces précieux CD contient des tubes inoubliables. Jamais un bide dans ces albums. Toujours la marque Simply Red mais une évolution, des changements.

Que du bonheur.

Je regrette qu'une seconde date n'ai pas été disponible mais d'un autre coté je comprends. Je comprends car cela permet de se retrouver entre vrais connaisseurs, à quelques exceptions prêt, certains accompagnant sans pour autant connaitre le groupe .. je me demande alors l'interêt de venir.

Quoiqu'il en soit et comme je l'imaginais j'ai pleuré une nouvelle fois devant une telle performance, une telle voix. Heureusement que les glandes lacrimales ne se rechargent pas aussi vite que je les vidais sinon j'aurais inondé le Zenith.

Prochain concert .. Depeche Mode les 21, 22 et 23 février. Ce ne sera pas aussi jouissif qu'au MSG mais DM reste et DM et je ne raterais pour rien au monde ces 3 dates.

Posté par BackDoor à 17:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]

08 décembre 2005

[@] ruoj reinreD

Derniere matine ici. Un petit pincement au coeur.

Mais revenons a ma journee d'hier.

Apres un dejeuner au japonais jouxtant mon hotel, une petite sieste, reveil programme pour 16h. Je me reveil a 15h40 sachant que je ne pourrais me rendormir.

Habillage rapide, la soiree sera chaude autant ne pas en rajouter. Je m'engage donc dans la foule locale direction le Subway ligne E pour un arret a la 34th a proximite du MSG.

Marchant dans la rue, j'apercois une enieme "Limo" ou plutot Limousine longue de 2 voiture d'ici cad tres longue. Me vient alors un nouveau fantasme :) moi qui pensait ne plus en avoir ainsi .. Vous voulez savoir ?

Bien, j'offre un tour de N.Y. en Limousine a celle qui me fera une longue, complete et dans les regles de l'art .. fellation durant ce voyage.

Une fois a destination je scan le paysage a la recherche d'un endroit ou prendre un cafe et manger un bout. Ne voyant rien de tentant je decida de me faire mon premier vrai McDo de ce sejour.

Etant plutot en avance j'erre dans le quartier et profite de l'occasion pour faire un tour chez "Macy's" l'equivalent a N.Y. de nos Galleries Lafayettes.

L'heure avance, il est maintenant 18h et je decide de me mettre au chaud dans le hall du MSG. En entrant je constate que les objets du concert sont deja en vente et je me jette donc sur l'occasion pour aquerir quelques uns d'entre eux. Encore peu de monde. Je vais me mettre aupres des guichets vendant les billets tout en consultant le programme. Sobre de belles photos.

Les gens commencent a affluer dans ce hall. J'entends des allemands parler a cote de moi, puis deux francais. Surprise, je ne suis pas le seul malade a faire le voyage pour un tel evenement.

A mes cotes un representant de la securite du MSG qui se fait fort de reperer tous les petits malins souhaitant revendre leur place a la sauvette et leur fait un sermon avec un voix grave vous expliquant que c'est interdit et que s'il revoit la personne dans les parages cela se discuterait ensuite avec les "Cops" d'a cote.

L'heure approche. 19h .. ouverture des portes. Je suis un peu frustre de voir qu'aucune fouille au corps n'est effectuee, si j'avais su j'aurais pris mon appareil mais pour rien au monde j'aurais risque de me faire rembarrer.

Je montre mon ticket, un coup de douchette et le code barre est valide on me laisse passer et entrer dans le sein des saints. Je dois tourner tout autour de cette grande salle afin de rejoindre la porte me permettant d'acceder a mon siege en fosse.

Nouveau controle de billet et me voici au millieu meme de cette salle dont le volume me fait penser a celui de Bercy. Tres peu de gens sont installes dans cette partie. Je me fais guider .. zone 2 rang 4 place 6 autant dire le nez devant la scene. Et comble de chance, un apendice permettant aux membres du groupe de s'avancer dans le public est a meme pas un metre de moi.

Les gens commencent a remplir la salle. 19h40 un couple s'installe a cote de moi et la femme s'asseyant a mes cotes me fait part de son engouement pour cette soiree, et remarque durant ma reponse mon accent. Je lui explique donc que je viens de France blablabla .. ils sont scotches que je fasse un tel voyage pour DM et la femme explique donc a son mari qu'il n'y a rien de dingue a aller en Europe voir U2.

Leur disant que je repars le lendemain elle me propose de les recontacter des mon prochain voyage sur N.Y. ce que je ne manquerais pas de faire. Au passage je les verrais bien echangistes ...

20h la salle est bien remplie mais la fosse ou je me trouve encore relativement claire. La premiere partie entre en scene "The Bravery". Apres quelques notes un des gars de la securite me propose des boules quies que j'accepte. Je vais etre directe cette premiere partie ne vaut pas DU TOUT la peine d'arriver en avance. Il sont bruyant, trop jeunes, trop excites, aucun reel talent si ce n'est d'avoir trop ecoute de Cure et des s'etre inspire d'eux mais avec un enorme manque de savoir faire.

La torture passee je retire mes boules quies et attends, au passage la fosse est maintenant completement remplies MAIS histoire de bien vous assoir .. je peu rester tranquillement assis, voir la scene, etendre mes jambes et profiter du temps qui passe.

Voila que la lumiere s'etteint a nouveau ..

UN MOMENT UNIQUE comme je l'imaginais. Je ne ferais aucun autre commentaire vous avez qu'a y aller ;-) Sachez juste pour enfoncer le clou que par trois fois j'ai pus approcher Dave Gahan a une distance approchant les .. 60cm .. idem pour Martin Gore le fameux compositeur du groupe et ceci sans etre ecrase au point d'etouffer .. nous etions environ 6 autour d'eux. Fletch restant toujours fidele a lui meme perche devant son synthe.

S'il existe une vitesse plus rapide que la lumiere .. c'est a celle ci que ce concert s'est deroule.

Me reste juste un leger repproche sur ce concert, mon oreille etant ce qu'elle est .. le reglage du volume des micros comparer a celui des instruments est a revoir, la voix de Dave Gahan surpasse trop ces derniers. Mais ce n'est qu'un detail dans l'ocean de surexcitation dans lequel j'etais.

Nous sortons du non pas MSG .. le couple a mes cotes m'avait appris avant le concert que les americains appellaient ce lieu le Maqua pour MAdison sQUAre garden.

L'evacuation est tout aussi difficile que chez nous. Une cigarette et direction le subway .. ligne ... E comme toujours.

Minuit j'arrive a ma chambre, a moitie sourd mais comble. Je me couche avec les refrains en tete, difficile de s'endormir dans de telles conditions.

Le sommeil me gagne a 1h30 du matin.

Reveil a 7h, petit dej, reservation du Shuttle (20$) pour mon retour a l'aeroport "ET VOILA" comme ils disent ici.

Se termine ici ce sejour a New York. Mais ce ne sera pas le dernier.

Posté par BackDoor à 17:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 décembre 2005

Nous y voila. Au moment ou j'ecris ces lignes je suis a 27h du concert le plus attendu de ma vie.

Pour contenir mon impatience j'ai encore parcourus la ville et profite de chaque instant passe ici.

Malgre les 3 jours precedents je suis toujours autant enjoue a sortir de l'hotel et me dire qu'une nouvelle journee dans la "Big city" m'attend avec son lot de surprises, d'emerveillements, d'amusements.

Suite a mon post de ce matin je suis donc sortis de mon hotel pour me rendre en direction du "show room" de Sony, dedier a toutes leurs dernieres technilogie. Je voulais y voir le dernier ne de Sony Ericsson le W900. Malheureusement le vendeur m'informe qu'ils n'ont actuellement que le precedent model le W800 en vente depuis quelques mois maintenant en France. Avec mon idee en tete je lui demande ou je peux trouver le precieux et il me repond sans hesiter .. en face au magasin machin bidule .. sic ... Dingue non, le magasin d'en face vend le dernier Sony Ericsson et ce dernier n'est meme pas disponible chez Sony .. dure loi du marche. Bon ok au magasin d'en face ils le vendent 300$ de plus que son prix moyen cad 700$. Business is business.

Apres cela j'entama une longue descente le long de la 5eme rue, rue que l'on pourrait comparer a nos champs elysees a la difference pret que sa longueur est d'environ 40 fois celle des champs elysees, le tout borde de tres nombreuses boutiques de luxe. Ce long periple pour arriver au fameux "Empire State Building".

ny_061205_062

Au passage, une photo de la grande bibliotheque de New York, que je trouve 1000 fois plus agreable que l'espece de batiment pourri et triste a mourir que notre precedent president decede eu la bonne idee de faire construire histoire que l'on oublie pas son nom sans imaginer un instant que cette horreur polluerait Paris de par son aspect immonde.

ny_061205_060

La photo ci-dessous vous montre l'homme certainement le plus photographier de N.Y. puisque l'on passe devant celui-ci pour monter au "top of the roof" du precite building. Apres 14$ me voila m'envolant au 86eme etage de la "Big tower" a coup de 10 etages toutes les 4 secondes.

ny_061205_065

Vous n'aurez pas desuite les photos prises du gratte ciel car je les ai prises avec mon EOS 300D en mode RAW et je n'ai pas eu la presence d'esprit de prendre l'outil de conversion sur mon ordi. Promis elles seront en ligne a mon retour. Sachez que le temps ‚tait EX CE LLENT et que je suis plus que tres fier de ces cliches. Apres avoir achete quelques souvenirs, 2 magnets et 1 poster je redescend tout en pensant a decompresser mes oreilles.

Je repris alors ma longue marche. Vous vous rappellez mon cadeau d'hier chez Foot Locker eh bien je dois dis que c'est un plus appreciable meme si les chaussures sont neuves cela assoupli plutot bien le dessous du talon.

Bref, les rue s'enchainerent au rythme de Depeche Mode dans mes oreilles chanson de rigueur "Walking in my shoes" .. promis je n'invente pas j'ai vraiment entendu cette chanson durant mon periple.

Pour rappel, ormis la petite heure de visite de l'Empire State, je marchais depuis 8h ce matin et il etait environ 13h30.

Au passage un parking, comme bien souvent ici, tres atypique. En general ils sont plutot souterrain et sur seulement 1 niveau ou les voitures sont tellement enchevetree qu'il faut faire un vrai jeu de taquin pour recuperer son bien, rien de bien plus rapide ici je vous laisse deviner le boulot pour descendre celles qui sont en haut.

ny_061205_076

Je continue ma marche, telle les empereurs dans le film, direction Downtown. Une partie de la ville que je connais bien moins que Midtown ou je reside.

La douleur commence a enflammer mes jambes et mes pieds qui crient a la greve si je n'arrete pas immediatement de marche. Malheureusement dans le coin pas de metro et sur ces satanes cartes les distances ne sembles pas si longues. Je prends mon mal en patience et continue ma marche.

Il est clair que ce quartier de la ville est bien moins attrayant. Je traverse le Chinatown local ou je suis surpris de voir une enorme quantite de magasin vendant du materiel pour restaurant. Serait-ce le commerce exclusif des asiatiques ? Disons le clairement OUI.

La faim me prend, ca creuse de trotter ainsi. J'opte pour un rapide sandwich a l'italienne, le nombre de couches le composant s'approchant des 8 environ il faut une bouche d'hyppopotame pour engloutir cette chose. Cette tres courte pause me permet de reprendre quelque peu le control de mes jambes et continuer ma route.

Le reste du quartier est tres commun. Plus pauvre enormement moins de building et de boutiques a touriste. Je tombe cependant sur une qui attira ma curiosite par ses tee shirt originaux sur lesquels l'on peux lire en anglais bien sur tout le mal que l'on pense de la religion. Etant donne mon totale rejet de cette forme d'esclavagisme j'achete ledit tee shirt plus un autre plus rigolo que je reserve pour celles qui auront le courage de m'accompagner dans la rue alors que je le porterais ;-)

Malgre mon precedent arret mes jambes tendent a carrement me lacher, je m'empresse donc de rentrer dans un KFC pour y boire un Pepsi (beurk) et surtout me reposer. C'est dans ces moments que je regrette de ne pas faire plus de sport (du vrai pas celui allonge sur ce point ca va merci).

Je ressors a nouveau requinque.
Apres avoir erre dans le temple du CD ici, qui d'ailleur ne vaut pas pour un cent notre Fnac laquelle peut se vanter de vendre des CD sur une surface 4 fois superieure a celle que j'arpentais, je prend la direction de la ligne E.

News a la tele : Les panneau "Hollywood" vient pour la premiere fois d'etre completement repeint. Bonne nouvelle pour moi qui me rendrait en Californie en avril prochain au moins je verrais ces si celebres lettres un peu moins sales que lors de mon dernier voyage en Californie.

Me voila maintenant dans le metro.

Autre news : "Un policier tue par arme a feu dans le Bronx", "Une petite fille de 7 ans morte dans un incendit d'immeuble dans Harlem, ils supposent que le feu soit dut a une bougie utilisee pour eclairer la piece car apres plusieurs mois de non paiement du loyer le proprietaire avait fait coupe l'electricite"
Eh oui ici aussi la vie n'est pas rose. Je vous rappelle que je ne suis pas a Disneyland mais a New York.

Arrive a destination, je prends un dernier cafe dans le Starbuck proche de mon hotel, un bon expresson bien serre. J'imagine qu'une telle mixture ici tuerait environ 70% des americains la buvant.

Une derniere photo, celle du tres fameux japonais dont je vous parlais hier. Sobre en exterieur non ? Eh dire que cette entree cache un tresor de cuisine.

ny_061205_085

Enfin dans ma chambre, je m'empresse de retirer mes chaussures et poser mon popotin sur mon lit afin de laisser le sang retrouver une circulation normal dans mes membres inferieurs.

Autant dire que cette journee fut memorable. Je suis naze casse detruit bon pour la fourriere.

Demain je ferais tres light bien evidemment en prevision du concert pour lequel je suis ici. Je compte bien etre en grande forme et m'injecter a jamais chaque seconde de ce concert en IV flash direction ma memoire pour que les souvenirs y restent a jamais graves.

N.Y. 8pm local time
Je n'ai pus resister a la tentation de retourner deguster quelques sushis dans ce fabuleux restaurant de la 51st av.
Ce soir au menu :
Sake tiede fruite (un delice bien meilleur que celui que j'ai eu l'occasion de tester en France)
Assortiments de sushis du chef : ne me demandez pas ce qu'il y avait je n'ai pas les noms en francais par contre j'ai le nom japonais et anglais des 8 sushis proposes. Pour cela je demanda a la serveuse amusee de me les noter en lui expliquant qu'en france nous n'avions pas autant de choix.
Je finis sur un the vert et une addition de 70$ taxes et tips included ;-)

Je constate que petit a petit je recadre mon mode de vie a l'heure U.S., moi qui me couchait traditionnellement a 1h du mat en france je repousse un peu plus chaque jour mes limites. Je penses cependant qu'une sieste s'imposera demain meme si je serais forcement surexcite et surreveille au MSG je prefere prendre les devants.

Dernier constat marrant de cette journee, je commence a croire que je suis de mieux en mieux integre ici car par deux fois aujourd'hui l'on me demanda une direction et dans les 2 cas je pus repondre. Je m'autogratifie donc d'une relativement bonne connaissance des rues de New York. Bon ok j'ai aucun merite quand on sait comment sont orchestree les noms de rue ici. Mais bon quand meme, cela necessite une petite gymnastique de l'esprit si l'on ne veut pas marcher un bloc pour rien.

Apres 4 jours passes ici je peux aisement dire que 5 suffisent a bien profiter de cette ville surprenante et s'impregner au mieux du mode de vie local. Je sais que je remettrais ici les pieds pour cette fois y feter la St Sylvestre sous la neige et a Time Square lieu de predilection pour cet evenement largement celebre ici.

Derniere remarque, contrairement a ce que j'imaginais les facades (je n'ai pas dis la ville) commencent a peine a s'orner de leurs habits de noel. J'avoue etre surpris car les americains sont coutumiers des concours de decoration durant la periode de Noel. Probablement que les hostilites ne commencent que vers le 15 .. je ne le saurais pas.

Sur ce, je vais surfer .. sur les chaines de tele locales et ensuite retourner dans les bras de .. morphee.

Posté par BackDoor à 12:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]

06 décembre 2005

[@] ruoj eme4 .Y.N

20h30 La nuit noire vient d'envelopper New York une nouvelle fois. Mettant fin à cette 3eme journee de mon periple.

Celle-ci commenca à 7h15 ce matin. Eh oui toujours aussi leve tot, me couchant à 21h c'est un peu normal. Eh puis la journee appartient à ceux qui se levent tot.

ny_051205_001

Ne voulant pas repeter le test du Mac Do matinal je poussa quelque peu plus loin ma bedaine vers un je ne sais pas quoi qui sert des petits dej a n'importe quelle heure de la journee. J'opte pour un cafe, un muffin et un jus d'orange. Une fois repus je commenca ma longue marche dans New York, pas de but particulier juste l'envie de decouvrir et laisser le hasard faire son oeuvre.

Je ne fut pas decus puisque a peine quelque centaines de metre parcourus et je tombe sur le magasin officiel de NBC, producteur d'Urgence et autres series du genre.

Je poursuis ma route en descendant Broadway.

ny_051205_010

Au passage quelques cliches pour bien vous faire comprendre la sensation d'etouffement que peuvent procurer de si hauts gratte ciel :

ny_051205_009

Toujours du cote de Broadway ici nous sommes en pleine periode d'exploitation commerciale de "King Kong" alors comme toujours les americains voient grand :

ny_051205_012

Passant devant Foot Locker j'en profite pour me laisser tenter par une paire de chaussures, un Sweet, 1 sac a dos et un autre sac plus petit signe Nike et .. garantit à vie .. naif je suis parfois. Le tout m'est donne accompagne d'un cadeau en 2 ex des especes de talonette en silicon destinees probablement, a en lire la notice, a ammortir le plus gros de mon poids et donc permettre de moins souffrir durant de longues marches.

Je les portes actuellement et meme si la sensation est un peu etrange je dois avouer que l'on a l'impression d'etre sur ressort.

Une fois bien defoule direction le Best Buy dans la 23eme rue cad bien plus bas tres tres bas par rapport a mon hotel situe dans la 51eme sachant que ces "blocs" separant chaque rue sont longs a parcourir. Mais bon, Depeche mode sur les oreille je poursuis ma route .. et soudain sur un panneau lumineux j'apercois "Depeche mode 7 dec at 8pm" et la je comprends mes pas m'avaient mene au fabuleux Madison Square Garden. Apres avoir laisse defile toutes les annonces lumineuses j'immortalise l'affiche correspondant au concert.

ny_051205_016

Avant de continuer ma route je repense a mon constat quant a l'emplacement du MSG .. ma premiere impression etait la bonne il se trouve plutot pret de mon hotel et non pas tout en bas de manhattan comme je l'avais lus. Un mystere a lever a mon retour en france.

Apres un rapide passage au Best Buy sans, une nouvelle fois, ceder a la tentation de l'ipod 60gb video je reprends ma route et finis celle ci grace au subway. A ma sortie du metro je n'etais plus tres loin de mon hotel, plutot casse par toute cette marche et de l'autre cote de la rue j'appercois le fameux restaurant japonais que je comptais tester. Aucune hesitation, je rentre, ambience zen, je m'assois et commence alors une degustation de sushi et maki a faire palir le meilleur japonais de paris et region parisienne inclue.

ny_051205_021

ny_051205_023

Apres avoir engloutis 4 sushis, 12 makis (6 a l'anguille + 6 california) et une asiette entiere de fruits frais je ressors ravis et avance peniblement a mon hotel pour m'y reposer un peu.

Ces 3 jours intenses avaient eu raison de ma tete et un mal de crane pointait son nez depuis le debut de l'apres midi. Malgre une lutte intense je ne resista pas a la tentation de prendre de l'Advil pour calmer tout ca mais empresse que je suis de partir pour NY je l'avais oublie. Je ressortis donc en quete d'une pharmacy et apres 2 blocs je trouva mon bonheur et comble de tout de l'Advil .. eh oui ici aussi ca existe sous ce nom.

Retour a l'hotel de nouveau repos et le mal de tete disparus comme il vint .. en silence.

J'avais bien l'intention de retourner a ce fameux japonais mais en sortant de l'hotel je passais devant le restaurant jouxtant mon hotel .. "Le Montparnasse" .. ca ne s'invente pas. Je me laisse tenter par de la bonne boustifaille francaise.

Un interieur a la francaise, des affiches des annes 50, des bouteilles de vin, du pain, bref on s'y croirait c'est bluffant. J'opte en entree pour des raviole aux champignons, tres bonnes, puis un filet mignon avec un gratin de pommes de terre que certains restos francais feraient bien de copier. Par contre, j'avais aussi choisis un Chardonais de Californie histoire de tester la chose, eh bien nous sommes a l'abris du vin californien pour un paquet de temps, il attaque fort mais ultra court en bouche et aucune robe reellement presente. Ouf j'ai eu peur un instant que je sois resté en france.

Apres ce bon repas, finit sur un jus de chaussette appele ici cafe je m'en retourna pour cette derniere journee a mon hotel. Demain selon l'humeur du jour peut etre une montee a l'Empire State Building, comme a mon habitude je ferais au feeling.

Mais n'oublions pas ma raison d'etre ici .. le concert de Depeche Mode, en parlant de cela je viens de recevoir grace a FedEx mon billet .. Centre de scene 4eme rang siege N° 6 .. je sens que ce concert va etre tout simplement jouissif. Eh oui pour ceux qui n'auraient pas compris .. ici excepte dans les stade gigantesques .. les fosses sont assisses et non pas debout ..  Reste une interrogation .. pourrais je rentrer un appareil photo .. mystere ..

Et voila nous sommes ici Mardi il est environ 7h dut mat et je viens de prendre mon petit dej. Cette fois ci j'ai encore ameliore ma connaissance du quartier et juste a proximite de mon hotel j'ai decouvert un je ne sais pas comment l'appeller mais il est ouvert tres tot, 6h je penses. Ce qui chez nous est carrement impensable, mais ici etant donne que l'activite commence tres tres tot le commerce s'adapte. J'en profite donc pour engloutir un cafe, un croissant bon ok american mais cela me convient toujours mieux que le bacon, les saucisses, les oeufs brouilles etc. Histoire de vous faire rager encore un peu je vous annonce qu'il neige a nouveau sur N.Y. ce matin :) et la temperature permet aue les trotoires ne soient pas plein de neige juste les voitures, les arbres, etc ,,,

Sur ces quelques lignes je vous souhaites une bonne fin de journee la mienne commencant.

J-1 avant le concert mytique dans cette ville si particuliere.

ny_051205_007

ny_051205_004

Encore quelques metres et je me retrouva a nouveau a proximite de la Trump Tower et son immense sapin, apres les photos de nuit voici la version jour :

ny_051205_002

Posté par BackDoor à 13:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 décembre 2005

[@] ruoj eme3 - N.Y.

2Šme  jour i‡i. Autant dire que, malgr‚ tous mes efforts les minutes, les heures passent beaucoup trop vite i‡i. Peut ˆtre du fait de la dur‚e d'ensoleillement. Sachant que le soleil ou du moins ces quelques rayons font leur premiŠre apparition au alentours de 9h et que la nuit reprend le dessus vers 17h je vous laisse faire le compte.
Mais revenons … cette seconde journ‚e de mon p‚riple.

R‚veil … 4h, 5h, 6h, et enfin 7h je craque et sors du lit, hop en moins de 15 minutes me voila dehors marchant dans la neige fraiche et sous les flocons continuant … tomber sur Manhattan. Comme je l'‚crivais ce matin la surprise f–t grande et trŠs appr‚ciable. J'avoue j'‚tais trŠs sceptique hier quant … la pr‚sence de neige ce jour car les temp‚ratures ‚taient trŠs cl‚mentes et ne laissaient en rien pr‚sager de cet ‚venement climatique. Malgr‚ cela le froid n'‚tait pas si p‚n‚trant qu'il pouvait le paraitre.

Me souvenant de la pr‚sence d'un Mac DO … proximit‚ je me dirigea vers celui ci pour y savourer .. un grand caf‚ ou plus pr‚cis‚ment un liquide sans go–t et chaud qu'ils osent et persistent … appeler caf‚ le tout accompagn‚ d'un grand jus d'orange. Ayant une bonne connaissance de leur mixute qu'ils pr‚nomme caf‚ je savait qu'un jus d'orange serait n‚cessaire pour me combler un peu plus.
Etant donn‚ que demain matin je n'aurais pas … courir je tenterais le petit dej du restaurant jouxtant l'hotel et auquel nous pouvons accŠder sans sortir.

AprŠs ce petit d‚jeuner trŠs light retour … l'hotel pour vous poster ma prose ‚crite la veille. Merci pour le commentaire toutie.

8h30 .. il me reste 10 minutes avant mon d‚part pour le "Harlem Gospel Tour" auquel je m'‚tait inscrit hier soir … mon arriv‚e. Je profite de ce laps de temps pour fumer une cigarette. A ce sujet je commence … croire que la technique am‚ricaine concistant … interdire tous les lieux publics ainsi que les chambre d'hotel aux fumeurs tend … faire diminuer de maniŠre drastrique la consommation des plus "addicts" dont je fais partis. Moi qui crame 1 paquet par jour en moyenne j'en suis … peine … 8 cigarettes par jour et encore. Je les fumes comme un paria entre 2 lieux publics.

Bref 8h40 d'une pr‚cision Suisse le chauffeur vient nous chercher et nous invite … rejoindre le groupe pr‚c‚demment constitu‚ par d'autres clients d'autres h“tels. Et l…, premiŠre d‚ception de ce voyage, qu'entends je ? Qu'ouie-je ? Qu'asperge ? .. Du fran‡ais, mais pas n'importe lequel 2 garcons et 2 filles, sans leurs parents semble t il. Et les francais dans toute leur splendeur, les djeuns typiques de banlieue qui se foutent de tout et ne respecte rien et encore moins les lieux et populations autres que la leur. Des nazes qui, alors que notre chauffeur s'appliquait, en roulant le plus doucement possible, … nous parler de la ville jusque dans les moindres d‚tails d'un batiments, d'une histoire, de la vie ici, ce nazes donc .. trouvait le moyen de rire de leur propre idiotie sans porter attention … notre chauffeur et s'‚merveiller ... d'un magasin Ferrari. No comment. Je hais ces Fran‡ais et la sale r‚putation qu'ils v‚hiculent avec leurs conneries.
Passons. Durant 2h donc, nous avons parcourus Manhattan, longeant central parc et remontant vers ce que l'on nomme maintenant "l'Upper west side" non qui renvois … l'ancienne appellation d'Harlem. Harlem n'est plus le nom officiel de ce quartier de la ville et ca afin d'en retirer tous les aprioris qui l'entoure. Et ce, … juste titre car cet endroit de la ville n'est en rien ce que l'on peut imaginer et des efforts titanesques ont ‚t‚ effectu‚s pour "banaliser" ce quartier avec succŠs. Soyons clair je parle de Harlem et nn pas du Bronx jusqu'auquel nous ne sommes pas all‚s. Je n'en parlerais donc pas ici.
AprŠs avoir atteint le point culminant de la ville (‚quivalent … la hauteur de l'empire State building, ce dont je doute un peu bien que .. ) nous nous sommes arrˆt‚s dans une ‚glise afro americaine afin d'y assister … une messe traditionnelle. L'‚glise n'‚tait pas pleinement remplie mais les fidŠles ‚taient l… et d‚passait largement le nombre moyen de pr‚sents dans une ‚glise francaise. N'‚tant pas croyant je ne peux ainsi montrer du doigt les quelques rares cathos pr‚sents dans nos ‚glises sans r‚tablir l'‚quilibre en disant qu'ici la religion est bien plus pr‚sente que chez nous.
Nous avons donc assist‚ … un serment typique, je dis bien typique car, de ma fenˆtre cela ressemblait aux traditionnelle pr‚dications que l'on peut voir aux U.S. tendant … faire du sensationnel dans le comportement et la maniŠre de s'exprimer, lancant des "Praise you lord" et autres "Amen" … tour de bras et simulant une profonde foi.
Au dela de ca le coeur ‚tait compos‚ de piŠtres chanteurs mais malgr‚ ce mauvais niveau ils d‚passent … eux seul la moindre chorale de chez nous, leurs chants sont entrainant et personne ne peut se retenir de se lever et dodeliner en coeur tellement ces chants sont rythm‚s.. C'‚tait la premiŠre fois que je voyait lors d'une messe une batterie et une guitare basse..

Nous repartons direction nos h“tels respectifs, j'arrive au miens … 12h30. Ayant pr‚vus une sceance pour Saw II … 14 mais l'estomac criant famine je reporte la sc‚ance et me dirige vers downtown manhattan grƒce .. au m‚tro.

Malgr‚ mes nombreux voyages aux U.S. je n'ai jamais eu l'occasion de tester le metro ici. Ni une ni deux je me lance dans la bouche de, non, DU subway local. Cherche bˆtement … acheter un "token" .. pour me rendre compte que ce dernier n'a plus cours ici puisqu'ils utilisent maintenant des cartes magn‚tiques .. rechargeables.. (bien plus moderne que nous les ricains). AprŠs avoir aquis la pr‚cieuse carte je me dirige vers le quai de la ligne E Downtown. Je dis downtown car plutot que d'indiquer comme chez nous les terminus ils indiques ici Downtown ou Uptown afin de savoir si l'on remonte ou descend manhattan. TrŠs pratique aussi.
Concernant son aspect le metro de N.Y. n'a vraiment rien de moderne et nous pouvons ˆtre trŠs fiŠrs de nos metro et RER. Ici ce serait plutot l'‚poque de la prohibition mˆme si le modernisme est en marche l'‚tat g‚n‚ral laisse … d‚sierer mais bon je ne vais pas me plaindre. Ce metro me permet d'‚viter au moins 1 bonne heure de marche dans la neigne. Non pas que je n'aime pas cela, mais ce matin la temp‚rature ‚tait encore trŠs fraiche, mes baskette pas du tout adapt‚es … la neige malgr‚ les trottoires sal‚s par leurs immeubles respectifs, malgr‚ les flocons tombant ... je ne voulais pas me taper cette distance … peton mais aussi profiter de la chaleur et de l'exp‚rience du subway local.

Me voici en quelques minutes downtown et la surprise .. je sors du m‚tro .. face … Ground Zero ! Les photos sont ci dessous. On ne peut se rendre compte du fait du grillage cerclant complŠtement la zone je n'ai pus m'approcher plus mais croyez moi ce trou b‚ant est, mˆme si cela fait 4 ans, mˆme si l'on est ni americain ni sensible, .. un choc. Se dire qu'… cet endroit pr‚cis‚ment 2 tours ‚taient pr‚sentes remplies de personnes .. et l… .. un trou au milieu des buildings.
Je passe mon chemin direction l'un des 2 plus grands magasins d'electronique de NY eh oui on ne se refait pas.
J'avoue j'ai faillis craquer devant le dernier Ipod 60Go video qui fait ici un tabac. Ce mp3 player est ici trŠs trŠs r‚pandu. Je restiste tout en craquant sur ... un adaptateur secteur et .. le dernier casque Sony pour baladeur.

14h .. l'estomac hurle.. je le calme quelque peu et reprend mon m‚tro :) pour revenir sur mes pas et m'arrˆter … mi chemin et rejoindre le cin‚ma la prochaine s‚ance ‚tant … 16h10.
14h30 .. je sors du m‚tro et la je craque pour une sorte de fast food … pizza .. 2 slices .. et un soda .. j'engloutis le tout et .. j'ai honte de m'ˆtre lƒch‚ ainsi j'avoue j'avais pr‚m‚dit‚ mon acte. Lorsque l'on d‚couvre New York une chose frappe aprŠs la hauteur des buildings .. ce sont la multitude de fast food de toute sorte pr‚sents dans chaque rue. Tout pour vour faire prendre du poids, promis j'aurais vu un resto japonais j'y serais all‚ mais s'il y en avait un il ‚tait noy‚ dans la masse.
Je vous rappel qu'il ‚tait 14h30 .. rien ne vous choque ? Mouais je parlais de fast food mais ici mˆme les resto et de surcroit le dimanche sont ouverts de 11H jusqu'… 23h ... sans discontinuer.. ca calme non ?
15h10, il me reste 50 minutes pour errer dans un gift shop local et le d‚valiser de 135$ de cadeaux .. enfin surtout pour MOUA :)
15h50 me voila dans le cin‚ma … acheter ma place pour Saw II :) :) :) jouissance extrŠme je vais ENFIN connaitre la suite de ce film si surprenant. Malgr‚ les 10$ que me coutent cette place je jubile de savoir que certains m'envie ce moment.
Je ne vous parlerais bien ‚videmment pas du film, sachez juste que cette suite n'a strictement rien … envier au premier opus et que je suis ravis de l'avoir vu, la bande annonce est … la hauteur de ce 2Šme chapitre .. Il y aura t il une suite ? Vous le saurez le 28 d‚cembre petits fran‡ais :) :)
Pour ce qui est de l'actualit‚ cin‚ des prochains mois sachez que le prochain "Ice age" sortira ici bient“t et les extrait sont tordant de rire. A noter aussi la suite d'Underworld qui elle aussi semble trŠs prometteuse.
J'ai aussi une news trŠs interessante concernant la prochaine saison d'ER .. euh pardon d'Urgence :)

Me voila sortis du cin‚, il fait nuit, et plus froid qu'… mon d‚part ce matin, je retourne donc sous terre pour me rentrer, poser rapidement mes affaires et redescendre de mon 12eme etage pour aller au japonais d'a cot‚, le 2Šme apercu hier ‚tait ferm‚ :( tant pis je rejoue et gagne encore de d‚licieuses tranche d'anguille grill‚e sur un lit de riz le tout avec un th‚ vert et une banane flamb‚ trŠs joliement pr‚sent‚e.
Petite discussion avec la serveur, charmante et trŠs serviable comme dans tous les resto japonais.
Petite clope, petit surf, tout le monde couch‚ sur MSN … l'exception de ma petite soeur … qui je fais un coucou et direction la douche bien m‚rit‚ aprŠs cette journ‚e.
Je ne sais ce que sera demain mais trŠs probablement plus cool chuis quand meme en vacance merde :) je vais pas courir toute la journ‚e :) Mˆme si le gospel tour et le film furent trŠs sympathiques je n'aime pas les contraintes mˆme horaires.
Sur ce je vais finir de regarder Neq York Unit‚ sp‚ciale .. en grignotant un bon petit lu au chocolat noir de chez nous :)

ny_041205_001

ny_041205_004

ny_041205_006

PUTAIN DE CLAVIER

Posté par BackDoor à 20:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]


04 décembre 2005

[@] 2 ruoj .Y.N

Bien, me voila maintenant à l'hôtel et devant MON portable et non pas ce PC bridé du cybercafé ou j'étais précédement. Le plus dur était son clavier U.S. étant très habitué au clavier français je vous laisse imaginer quelle fut ma torture de taper sur un tel clavier.

Après mon précedent post je me suis dirigé vers mon hôtel, il était environ 16h et la nuit tombait déjà sur N.Y.. mes pas me menèrent sans que je le pressente vers la Trump Tower et son célèbre sapin et sa patinoire. Vous verrez les photos à mon retour mais la marée humaine qui entourait cet endroit était vraiment sidérante. Imaginez vous dans la fosse d'un concert des Rolling Stones et au premier rang vous aurez une idée de ce que j'ai vécu .. surtout quand on connait ma taille.

Quoiqu'il en soit cela vallait le déplacement mais j'y retournerait aussi en semaine histoire de profiter un peu plus car je vous rappelle qu'ici c'est encore samedi.

Chance pour moi j'ai pus aussi profiter à proximité de l'illumination des décorations de noel d'un immeuble qui durant quelques minutes était rythmée sur une musique l'accompagnant. Très sympa.

Après tout ca je profite d'une espèce d'épicerie pour prendre de l'eau et quelques bon gateaux de chez nous des Petits Ecoliers au chocolat Noir :) eh oui on trouve ca ici.

Après avoir soufflé un peu direction le japonais d'à coté ..

J'avoue avoir été soufflé par ses sushi pour un ptit resto sans prétention il dépasse largement 80% des japonais de la région parisienne, je n'ose imaginer le meilleur de N.Y. ou je me rendrais surement lundi.

En retrant à mon hôtel, clope au bec oblige car resto et hôtel sont non fumeurs :-( je découvre un autre japonais lui aussi à proximité quasiment à la même distance de mon hôtel mais dans l'autre sens de la rue ..

Je savais que j'avais bien choisit mon lieu de résidence :)

Ah tiens je comprends l'attroupement autour du sapin de la trump ... la télé m'annonce que c'était le premier soir de son illumination :) quand je vous dis que je suis dans ma période de chance :)

Demain matin le programme est déjà fait puisque je me suis inscrit à un tour de la ville d'environ 2h avec sur la fin 1h dans une église de Harlem pour y écouter entre autre du Gospel je suis aux anges.

Une fois remonté dans ma chambre je m'empresse de prendre une bonne douche, sur le palier mais très propre, avec petite musique d'ambience s'il vous plait.

Eh me voici maintenant assis sur mon lit à taper mes péripétie sur mon portable qui tire la langue que je ne lui donne pas de courant frais car ... malgré avoir pensé à prendre un convertisseur de prise ce dernier ne supporte pas la volumineuse prise de l'alimentation de mon portable .. Note pour demain acheter un autre convertisseur.

Demain après midi je pense aller trainer mes savates du coté de central park puisque le dimanche est le jour ou ce lieu prends le plus vie.

Ah oui il faut aussi que je pense à regarder les cinéma et plus précisément ceux qui jouent "Saw II" :) histoire de faire enrager quelques personnes qui attendent sa sortie en France le 28/12 :) niark ...

Bref sur ce, ca fait quand meme 19h que je suis eveillé le problème c'est que si je me couche maintenant .. c'est à dire 20h heure locale .. je me connais à 4h du mat je vais être reveillé. Bon je fais faire un peu durer avec la PSP et un bon Burnout Revenge.

ny_031205_023

ny_031205_031

ny_031205_033

ny_031205_038

Il est maintenant 8h je viens de prendre mon cafe au mc do du coin ... seul endroit aui a 7h du mat est ouvert.

Mais avant cela je dois dire quelle surprise m'attendait au reveil ... oui vous l'avez compris ce matin au leve du lit j'ai eu la chance de constater que la neige etait au rdv, inutile d'ecrire que cele surprend meme si l'on s'y attend...

Posté par BackDoor à 14:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 décembre 2005

[@] ! nifnE

Eh voila, apres 7h30 de vol qui furent relativement rapides sommes toutes. A nous gaver de cafe coca et divers choses a manger.

Arrive a Newark la lutte fut dure pour avoir enfin un taxi apres environ 30 minutes de queue dans le froid, mais au bout du compte cela valait la peine je suis tombe sur un chauffeur tahitien parlant francais (le comble) lequel connaissait les antilles. Nous avons donc tape la discute lui en francais et moi en anglais.

Un fois a l'hotel je pose les affaires et repars aussitot pour profiter de cette apres midi puisqu'il n'etait que 13h.

J'ai donc use mes baskets sur le bitume de manhattan parmis cette foule plus que compacte, reperant mes futurs restaurants japonais a essayer.

Avec le decallage horaire la faim me tarodait et le choix etait plus que vaste. Etant donne que je ne voulais pas dans l'immediat passer mon temps a manger j'opta pour une sandwicherie style panini vite fait sur le pouce et hop retour dans la foule direction le sud de la ville et plus precisement le quartier des comedies musicales, le hard rock cafe (bonde) j'y retournerais en semaine, Virgin, et au millieu des passants qui passent aue vois je un Internet Cafe donc ni une ni deux me voila pour un coucou rapide. Il est 16h10 ici donc 23h10 en France. A en voir MSN ca se couche tot la bas :)

Bref, le bonheur ici. Cette ville reste toujours la meme, hyper active, tres impersonnelle.

MDR a ma droite un djeuns d'ici qui vient mater les filles du site Hustler ... surement a l'abri du regard desaprobateur de ses parents.

Bon c'est pas tout mais j'ai une ville a visiter moua

Salut a toi cher lecteur ... C'etait Backdoor en direct de N.Y.

Posté par BackDoor à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2005

[@] xued sem ed trepxE

LIBERATION.FR : vendredi 02 décembre 2005 - 11:42

Le ministre de la Justice Pascal Clément a demandé la radiation d'un expert psychologue intervenu dans l'affaire d'Outreau et qui avait expliqué en marge du procès en appel que «quand on paye des expertises au tarif d'une femme de ménage, on a des expertises de femme de ménage».

L'expert psychologue Jean-Luc Viaux, qui avait conclu à la totale crédibilité de trois des enfants Delay-Badaoui, avait été particulièrement malmené à l'audience du 17 novembre devant la cour d'assises d'appel de Paris. Hors audience, le psychologue s'était plaint du tarif des expertises, payées 15 euros de l'heure.

«Quand on paye des expertises au tarif d'une femme de ménage, on a des expertises de femme de ménage», avait-il lancé à la presse.

Le garde des Sceaux a renouvelé vendredi ses excuses «au nom de l'institution judiciaire» à l'un des six acquittés de jeudi, Daniel Legrand, lui aussi invité de RTL. Il a insisté sur le fait que «c'est toute la chaîne qui a failli» dans le désastre judiciaire d'Outreau, sur lequel va se pencher une inspection de l'ensemble des services judiciaires. Il s'agit de «voir ce qui s'est passé au niveau des travailleurs sociaux (...) c'est déjà à ce niveau-là qu'a été recueillie, et peut-être trop sacralisée, la parole de l'enfant». Puis «les propos des enfants sont arrivés dans le bureau du juge d'instruction qui a sans doute manqué d'esprit critique», et ensuite «au niveau de la chambre d'instruction (...), qui a confirmé les décisions du juge». Il y a enfin eu «la cour d'assises, qui s'est trompée en partie la première fois», a poursuivi le Garde des Sceaux.

Daniel Legrand a confié pour sa part qu'il en voulait «beaucoup moins à la justice» car, a-t-il dit, «j'ai été très écouté pendant ce procès en appel».

Belle justice que celle-ci .. L'erreur est humaine mais à ce point cela devient carrément suréaliste.

Posté par BackDoor à 14:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

[@] ? egnaréd suov aç tE

untitled_21

Et malgré cela des gens continuent à s'indigner de ce 1000 condamné à mort par injection léthale .. ce qui sous entends, je le rapelle, une mort douce et totalement indolore.

Posté par BackDoor à 13:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

[@] 1-J .Y.N

Voila, plus que 24h avant le décollage prévu demain à CDG.

En ce moment que des bonnes nouvelles, je commande un DVD j'en recois 2 ex. Cela fera une heureuse..

J'ai enfin ma voiture depuis mercredi soir.

La météo sur N.Y. semble annoncer que j'aurais peut être la chance de voir à nouveau cette ville sous la neige :

New York, NY

CURRENT CONDITIONS

40°F
(4°C)

Cloudy

Rel. Humidity: 64%
Wind: N at 6 mph (10 km/h)
Sunrise: 7:02 AM
Sunset: 4:29 PM
Barometric Pressure: 29.58"Hg (F)

5 DAY FORECAST

Thursday
48°F (9°C) | 36°F (2°C)
Friday
44°F (7°C) | 30°F (-1°C)
Saturday
40°F (4°C) | 30°F (-1°C)
Sunday
38°F (3°C) | 32°F (0°C)
Monday
38°F (3°C) | 30°F (-1°C)

J'ai réussis à passer d'une place dans les gradins pas trop mal à une place en centre de fosse, 4 rang :-) je pourrais donc pleinement profiter de ce concert qui ne pourra être qu'inoubliable.

Que demande le peuple ?

Ben rien juste d'être à demain matin :)

Posté par BackDoor à 09:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Fin »